AGORA22

Architecture de l’Urgence Climatique

Dans la directe lignée de la COP21 organisée à Paris l’an dernier, la Conférence de la Cop22 prend place cette année à Marrakech, sur le site de Bab Ighli.

Un rendez vous international désormais incontournable organisé sous l’égide de l’ONU, qui se propose de résoudre les différentes problématiques relatives aux changements climatiques.

Réalisée en collaboration avec Oualalou+Choi, notre proposition architecturale et scénographique de cette COP22 s’axe sur la construction d’AGORA22 et ARK22, l’ouvrage monumental de la Salle Plénière.Notre démarche privilégie une approche avant tout locale : une mise en perspective du savoir-faire artisanal marocain soulignant l’écologie au sens fondamental et premier du terme. En effet, puisque le Maroc foisonne de savoirs-faire traditionnels ancestraux, nous vous proposons donc une mise en lumière de ces techniques riches et multiples. Une relecture permettant de fusionner ces sciences de manière contemporaine et inattendue.

Les Restaurants comme une Agora. Les restaurants sont des lieux hors tente, une oasis verdoyante agrémentée de bassins. Cette agora s’étire perpendiculairement à l’axe principal de la canopée, créant une large place animée de porteurs d’eau, d’échoppes d’artisanat marocain dans la lignée directe place publiques marocaines.

Cadrant ces places, nous proposons deux restaurants symétriques et enchâssés, deux entités architecturales écologiques, économiques, faisant directement écho à l’architecture rurale marocaine.

Référence directe dans sa géométrie, mais également dans son usage ; ainsi les bâtiments sont pourvus de multiples patios, puits de lumières et terrasses. Comme dans la tradition Marocaine, les réunions se font dans des patios intérieurs préservant fraîcheur et intimité.

En effet, le plan s’organise selon des systèmes multiples: pourvu de peu d’ouvertures pour une meilleure gestion thermique, il définit une intériorité partagée entre de larges espaces communs mais également sur des lieux plus petits, terrasses intimistes de plain pied ou sur le toit, permettant des points de vue inédits sur le paysage environnant.

La structure des restaurants est constituée de bois porteur bio-sourcé,réalisé à partir de particules de bois et de copeaux, ce qui leur permet une légèreté et une grande flexibilité de mise en œuvre sur site. Facile à démonter, les modules vont se dispatcher en unités mobiles après la conférence ;

C’est une hybridation de l’habitat berbère des montagnes marocaines vers une nouvelle architecture vernaculaire pragmatique et climatique ; ces constructions permettent de réintroduire au sein de la COP22 des circuits courts, locaux, rompus à l’exercice de la construction traditionnelle .

  • État: Livré
  • Année: 2016
  • Ville: MARRAKECH, MAROC
  • Équipe: Stéphane Malka Architecture / Oualalou+Choi, GL Events, Agence Publics, Laurent Clément Photographe
Your Server is Unable to connect to the Google Geocoding API, kindly visit THIS LINK , find out the latitude and longitude of your address and enter it manually in the Google Maps Module of the Page Builder
NEWSLETTER
Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google