MUSEE DU COMPA2

Reconfigurer le Musée du COMPA, bâtiment et scénographie .

Une construction, “un véhicule”, une matière qui va dériver, s’inventer, se partager.

Alors on taille dans ce sillon pour injecter une utopie des possibles.

Croisant parti-pris, séquençage, espace, budget, collection, dialectique sémantique, nous proposons une stratégie spatiale vis à vis des utilisateurs en proposant un outil à polymorphe vis à vis des visiteurs en créant une nouvelle expérience cognitive et des messages et du cheminement vers ces messages.

Le COMPA fait peau neuve : Cette métamorphose se doit d’être tant architecturale que muséographique et technique.

L’approche du bâtiment se faisant de façon latérale à l’entrée, du coté sud,  se pose immédiatement la question de la re-qualification de l’entrée. L’impact du bâtiment industriel est une surprise en soi.

Nous proposons de redéfinir de manière claire et légère l’entrée du COMPA en venant sertir entièrement la dernière trame de la structure du bâtiment d’une peau lumineuse qui guidera le visiteur depuis son entrée sur le site.

Il s’agit non seulement d’une greffe sur le bâtiment existant, lié à l’évidence d’usage de l’accueil du public : une tranche opalescente qui intrigue et interpelle.

La charpente métallique et le sas créent une délicate silhouette légèrement en retrait de la nouvelle façade, chapeautée par la masse végétale un jardin d’hiver.

Il s’agit d’inscrire la volonté contemporaine du Conservatoire et de définir une nouvelle image, attractive et accessible. De retisser, aussi, dans une nouvelle déclinaison des liens entre espaces extérieurs et espaces intérieurs en engageant une porosité par touches franches qui résonnera avec la modularité des espaces muséographiques.

Deux nouvelles ouvertures sont créées dans le refend de la rotonde.

Les points durs tels que stockage, escalier d’accès, ascenseur, pris dans le volume de la régie, sont traités autour de ce noyau dur.

La résultante de cet aménagement a pour effet une ouverture partielle ou totale depuis la façade jusqu’à la nef centrale et une visibilité des accès exposition temporaire ou permanente accrue, avec une possibilité de hiérarchisation selon scénarios.

Se pose également la question de la densité des œuvres et leurs rapports entre elles.

Notre proposition s’articule sur un système territorial, des îlots, des objets que le musée pourra décider soit de fragmenter partiellement, intégralement, soit de fédérer entre elles en fonction des mises en scènes souhaitées.

Les  Mob-îlots sont des îlots mobiles, véritables parcelles muséales autonomes permettant de cadrer l’espace, de créer une intériorité mais aussi de larges ouvertures sur le musée et vers le paysage, et intègrent 7 cabinets de curiosité en leur sein.

Ils permettent également de matérialiser physiquement les séquences muséales : histoire(s) de Terres, histoire(s) des Idées.

Coiffés par les machines les plus signifiantes, ils mettent sur un piédestal les objets phares des thématiques tout en signifiant les transitions liées au programme.

Nous recréons ainsi une galerie au dessus de la galerie existante.

La vue synthétique des 7 machines principales permet également d’avoir une vision d’ensemble du sens de l’exposition tout  en allégeant le nombre de ces machines au sol.

Les Mob-îlots sont une retranscription de l’un des enjeux de la nouvelle muséologie du Compa ; le nouvel éclairage sociétal se manifeste par la coque extérieure en réglit, opalescente, résistante et pérenne ; l’histoire des idées prend corps par des lames de bois superposées à l’intérieur des mob-îlots robuste et physique à la manière d’une cabane rustique.

Ce dispositif permet d’offrir au visiteur une muséographie à la fois intimiste et non exclusive.

Les Mob-îlots peuvent être déplacés vers la mezzanine dans un ordre spécifique pour être imbriqués et former un lieu muséographique compact, permettant à la fois la salle d’exposition temporaire de gagner de l’espace pour les évènements particuliers en générant une extension de 210 m2 et bénéficier de plus de vues en plongées sur le musée.

D’autre part, accessible depuis la salle audiovisuelle et la salle d’exposition permanente, les 7 cabinets de curiosités ainsi rassemblés créent un lieu unique, manifestant une intériorité massive mais délicate, ajourée par des failles de lumières zénithales ainsi que des percées latérales.

Les Mob-îlots intègrent dans l’épaisseur de leurs parois la structure porteuse, les fluides ainsi que la technique muséographique (projecteurs, écrans, vitrines, éclairages, murs lumineux, diffusion sonore, trappes, objets à créer didactiques, interactifs mobiles ou fixes, etc.).

Le futur déploiement des outils multimédias dans les Mob-îlots est rendu possible par les conditions de confort acoustique, d’ergonomie de vision (lumière) et de densité d’occupation optimale. Les matériaux pressentis pour les intérieurs des Mob-îlots (platelage bois, feutre ignifugé) participent à cet environnement de diffusion contrôlé et orienté ; suivant la position et l’ouverture des parcelles muséographiques il est possible de regrouper les Mob-îlots par 2 unités, d’augmenter un pôle, de regrouper, d’isoler un dispositif immersif .

  • Type: Equipement
  • État: Concours
  • Année: 2011
  • Ville: CHARTRES, FRANCE
  • Client: ConseilGénéral d’Eure & Loir
  • Superficie: 3140m²
  • Budget: 1 038 573 €
  • Équipe: Zen+dCo scénographe, GMGB bureau d’étude structure, fluides & économistes
Your Server is Unable to connect to the Google Geocoding API, kindly visit THIS LINK , find out the latitude and longitude of your address and enter it manually in the Google Maps Module of the Page Builder
NEWSLETTER
Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google